hypnose humaniste

L’HYPNOSE HUMANISTE – AU CŒUR DE LA CONSCIENCE

L’HYPNOSE HUMANISTE – AU CŒUR DE LA CONSCIENCE

(Article du 14 janvier 2014, L’hypnose Humaniste – Au cœur de la Conscience – Caroline Prudhomme)

 

Pour la « petite histoire », on retrouve les premiers écrits de soins par la parole, en Mésopotamie, il y a 6000 ans où l’on décrit des guérisons obtenues grâce aux États Modifiés de Conscience (EMC).

Tout le monde connaît cet état de sensation où l’on se trouve « ailleurs » comme dans la lune ou dans les nuages.Tout ce qui n’est pas notre conscience habituelle est de l’hypnose, en davantage comme en moins. Être dans la lune, dans les nuages, c’est moins de conscience et à l’opposé avoir plus conscience, être en conscience élargie c’est quand tout est plus vif, plus pétillant, vivant, rayonnant, c’est un état modifié mais augmenté.

 Voilà toute la différence entre les autres formes d’hypnose et l’hypnose Humaniste.

Au lieu d’accentuer la « cassure » entre le conscient et l’inconscient et de dissocier d’avantage, l’hypnose Humaniste va au contraire réunifier, éveiller la personne afin de lui apporter plus de Conscience, c’est une hypnose qui réveille, une voie de libération, de bien être et d’évolution.

 Alors qu’habituellement le thérapeute « dirige » l’inconscient en s’adressant directement à lui, il va amener la personne en ouverture de Conscience et c’est celle-ci qui va instruire son propre inconscient. C’est dans cet état que l’individu comprend le « meilleur chemin à suivre » pour lui sans que l’hypnothérapeute n’intervienne, il n’est qu’un guide.

L’hypnose Humaniste demande une participation active de la personne. Elle se veut pédagogique afin de lui redonner le contrôle et de la rendre autonome.

 La Conscience en quelques mots…

Ce n’est pas notre « petit conscient » fait de nos perceptions sensorielles, qui nous permet d’être conscient de tout ce qui fait notre vie, ni notre inconscient, réservoir de nos expériences du passé, de nos automatismes…

La Conscience c’est elle qui fait le lien entre le conscient et l’inconscient, qui nous fait prendre conscience que nous rêvons. Son langage est formé de sensations, d’intuitions, de symboles, de rêves prémonitoires…Elle est l’essence même de l’être humain. Elle est autant individuelle que collective, elle est notre source et comme l’inconscient elle est omniprésente.

C’est en s’ouvrant à notre véritable essence que nous pouvons nous connecter à ce que nous sommes vraiment.

 Comme pour l’hypnose Ericksonienne, son champ d’application est très vaste. A cela on peut rajouter tout ce qui échappe au domaine mécanique et qui est de l’ordre du mal être. Deuil, rupture, divorce, fausse couche, problème de couple, personnes qui tombent de manière répétitives sur le « mauvais partenaire », anxiété, angoisse, stress, timidité, insécurité, peur, manque d’élan dans la vie, manque de créativité, manque de confiance…et tout ce qui concerne les blessures fondamentales de l’être. En travaillant sur les symboles et les archétypes (symboles universels) comme l’enfant intérieur, le féminin, le masculin, le critique, le sage…la personne va être amener à faire évoluer les fondations de son inconscient.

S’ouvrir en Conscience c’est se donner la possibilité de se re-connecter à sa profonde identité, à sa vraie nature, c’est pénétrer au cœur de tous les possibles…..au cœur de la Conscience.

Caroline Prudhomme